Actualités

baguette suspendueNos utilisateurs et prestataires le savent bien : il est interdit de rendre des euros sur des paiements en sonnantes.
Pour les centimes, il faut faire l’appoint en euros ; et donc pas moyen de payer en sonnantes sa baguette à 95 centimes .
A moins de la payer avec un coupon-billet de 1 sonnante, et de faire cadeau des 5 centimes…
C’est ainsi qu’une tirelire est apparue au comptoir de la boulangerie Petitdemange, à Vic, , et quand elle est assez pleine, le montant permet de « suspendre »  une baguette, au sens figuré bien sûr.
Comme dans certains cafés, où on peut demander des cafés suspendus, la baguette suspendue est à la disposition de toute personne qui en a besoin et aurait du mal à la payer : elle est offerte .
En somme, quand je paye en sonnantes, j’arrondis à l’unité supérieure, et en mettant dans la tirelire les centimes, je donne un peu de pain à qui en manque !

Sur le même principe, il y a une tirelire chez nos prestataires de Vic :

  • l’Epeautre épicerie bio place de Verdun
  • Thé ô Café, rue Foch

Les deux pourront offrir des cafés «suspendus » .

Texte affiché à l’entrée de la boulangerie :

« A l’initiative de l’Association la Sonnante (monnaie locale complémentaire des Hautes-Pyrénées) et en collaboration avec la Boulangerie Petitdemange (ici-même), nous avons mis en place la baguette suspendue.
Grâce à la monnaie récupérée avec la Sonnante et à la générosité de la clientèle on obtient ces baguettes.
L’objectif du produit suspendu, apporter du réconfort à une personne dans le besoin, en lui offrant une baguette qu’elle pourra consommer GRATUITEMENT
Ces baguettes sont disponibles à l’entrée de la boulangerie dans un panier.
Tout cela dans l’anonymat »